Votre énergie. Toujours mieux.

Rapport 2018 sur la performance de l’industrie des pipelines de transport

Le Canada a besoin d’énergie. Vous avez besoin d’énergie pour survivre et vous épanouir. Depuis plus de 60 ans, les pipelines du Canada sont le maillon indispensable entre vous et l’énergie sur laquelle vous comptez jour après jour pour assurer votre transport, vous chauffer, cuisiner, obtenir de l’électricité, favoriser la prospérité économique, et bien plus encore. Votre infrastructure pipelinière compte parmi les meilleures au monde, et nous l’améliorons continuellement pour bâtir un avenir énergétique sécuritaire au Canada.

Ce rapport décrit la performance de l’industrie des pipelines de transport en 2017 dans les domaines qui intéressent la population canadienne, notamment les incidents.

Nos buts sont de faire preuve de transparence et de veiller à ce que vous sachiez à quel point nous nous efforçons de sécuriser encore davantage cet écosystème énergétique déjà sûr. Soyez assurés qu’aussi longtemps que vous aurez besoin d’énergie, nous ferons toujours mieux.

CEPA
Priorité intégritéMD

NOTRE FAÇON DE faire toujours mieux

Ce rapport présente les mesures prises pour continuellement améliorer la sécurité, réduire les impacts sur l’environnement et aider la population canadienne à prospérer. Les membres de CEPA collaborent dans dix domaines clés afin d’améliorer sans cesse leurs pipelines.

+ En savoir plus sur CEPA Priorité intégrité

Vue d’ensemble de la performance

Overview Data Overview Data
Overview Data
Overview Data
Overview Data
Overview Data
Overview Data

Rejets dus à des incidents imprévus sur les emprises (le gaz naturel rejeté se dissipe rapidement dans l’air). Bien que le seul incident important ait été de faible envergure (21 789 pieds cubes), il a été considéré comme important du fait que la défaillance provenait d’une rupture (causée par des dommages provoqués par un tiers). Pourcentage du gaz naturel rejeté par rapport au total transporté : 0,000049 pour cent.

Overview Data

Quantité restante après les opérations initiales de récupération (7 447 barils déversés et 7 396 barils récupérés) par rapport à la quantité totale de produit déversée sur les emprises. Une partie du produit non récupéré se dissipe par volatilisation (un processus similaire à l’évaporation) ainsi que par d’autres processus naturels. Le produit restant est enlevé pendant les activités d’assainissement. Pourcentage du pétrole brut restant par rapport au total transporté : 0,000004 pour cent.

19 incidents de liquides et de gaz naturel sur les emprises au total

Les informations présentées dans ce rapport couvrent les incidents survenus sur les emprises des membres de CEPA au Canada en 2017. Nous ciblons les emprises, car elles forment près de 100 pour cent du réseau et présentent la plus grande exposition pour le public. Au total, 19 incidents se sont produits sur les emprises de nos membres. Deux incidents de pipelines de liquides importants ont provoqué des déversements estimés à 7 403,1 barils (sur un rejet de liquides total de 7 447 barils pour tous les incidents), soit 99 pour cent de la quantité totale de liquide déversée en 2017. L’un d’entre eux s’est produit lors d’une rupture accidentelle causée par du matériel d’excavation, tandis que l’autre a été provoqué par une dégradation du métal. Le seul incident de gazoduc important était de très faible envergure (21 789 pieds cubes) et a été provoqué par une interférence extérieure (dommage causé par un tiers).