Gestion des salles de commande

Une vigilance de tous les instants

Vous avez probablement déjà vu des photos du centre de contrôle des missions de la NASA à Houston. Il s’avère que les membres de CEPA disposent eux aussi de 11 « centres de contrôle » répartis à travers le Canada (ainsi que d’autres centres de secours parfaitement similaires, situés dans des lieux sécurisés). Il s’agit de centres de technologie de pointe qui contrôlent et surveillent la circulation du pétrole et du gaz canadiens dans un réseau de 117 800 kilomètres de pipelines, le 3e plus vaste au monde.

Que se passe-t-il dans ces salles de commande? Des techniciens hautement qualifiés se partagent sans relâche les quarts de travail, 365 jours par an. Des équipes acheminent des hydrocarbures depuis certains des endroits les plus éloignés du pays jusque chez les habitants de villes de toutes tailles qui en ont besoin et comptent dessus. Au cœur de ces opérations se trouvent les systèmes SCADA (des systèmes d’acquisition et de contrôle des données), capables de suivre et de surveiller chaque mètre du réseau.

L’année dernière, plus de 1,4 milliard de barils de pétrole et 5,7 billions de pieds cubes de gaz naturel sont passés sous le regard attentif de ces salles de commande.