Intégrité des pipelines

Une technologie récente permet d’«écouter» sur des milliers de kilomètres

Les membres de CEPA sont à la fine pointe de la technologie, comme en témoignent les moyens sophistiqués dont ils disposent pour surveiller attentivement les 117 800 kilomètres de pipelines de transport chargés d’acheminer le pétrole et le gaz dont dépend le Canada.

Il existe une nouvelle technologie pour « écouter » ce qui se passe le long des pipelines, du nom de High Fidelity Dynamic Sensing (détection dynamique à haute fidélité), ou HFDS. Elle consiste à faire passer un câble à fibres optiques sur un pipeline pour s’en servir à la fois comme d’un microphone très sensible, d’un capteur de température et d’une jauge de déformation. Cette technologie est capable d’enregistrer les vibrations, la température et les déformations tout le long de la canalisation, sur des kilomètres. Elle est sensible au point de pouvoir sentir une pelle heurter un pipeline à une distance de 1500 kilomètres. Ce genre de dispositif peut aider à gérer les interférences causées par des tiers, procure des moyens de détection des fuites supplémentaires et surveille les sites présentant des géorisques. Certains membres de CEPA utilisent d’ores et déjà cette technologie sur certains tracés au Canada.

Des technologies telles que celles-ci aident nos membres à transporter en toute sécurité le pétrole et le gaz dont dépend le Canada.